Congo-Brazzaville: fin du dépôt des candidatures aux prochaines élections législatives

Initialement prévue pour le 31 mai 2022, la clôture des dossiers des candidats aux législatives et locales du 10 juillet a été finalement prorogée jusqu’à ce mardi 7 juin à minuit pour permettre aux retardataires de s’inscrire. Si le Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) et ses alliés ont présenté un nombre important de candidats l’opposition n’est pas au mieux de sa forme et part en rangs dispersés.

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

Au siège de la Direction générale des affaires électorales (DGAE), on annonce que l’opération est définitivement close. Les listes ont été scellées par un huissier de justice. Pour l’heure, aucune information n’est donnée sur le nombre de dossiers enregistrés mais « un point sera fait avant le week-end prochain ».

151 sièges à pourvoir

Seule certitude pour la députation, il y aura 151 sièges à pourvoir, contre plus de 1 450 conseillers locaux et municipaux à élire. Première formation de la majorité, le PCT présente à lui seul au moins 124 candidats aux législatives. Ils ont composé leurs listes avec des partis alliés mais aussi avec plusieurs indépendants proches du parti au pouvoir. La diaspora est très attendue pour ces élections. Elle est apparemment bien représentée sur les listes.

« Les jeux sont joués d’avance »

►À lire aussi : Législatives au Congo: les instances d’organisation font le point sur les préparations


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles