Congo-Brazzaville : Denis Sassou-Nguesso déclaré vainqueur

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
Sassou Nguesso, 77 ans, dont 36 au pouvoir, réélu dès le premier tour de la présidentielle du 21 mars. 
Sassou Nguesso, 77 ans, dont 36 au pouvoir, réélu dès le premier tour de la présidentielle du 21 mars.

Sans surprise. À l'issue du premier tour de l'élection présidentielle organisé le dimanche 21 mars, le président sortant Denis Sassou Nguesso a été réélu pour un quatrième mandat consécutif à la tête du Congo avec 88,57 % des suffrages selon les résultats provisoires officiels de la Commission électorale, annoncés par le ministre de l'Intérieur ce mardi 23 mars. En dépit, de l'annonce de la mort du principal opposant Guy-Brice Parfait Kolélas, le jour du vote, les autorités en charge de l'élection, ont poursuivi leurs travaux.

À LIRE AUSSICongo : « Ce serait une hérésie d'annoncer une victoire au premier tour »

« Un coup, KO »

Denis Sassou Nguesso, 77 ans dont 36 au pouvoir, devance largement son défunt rival et président du parti l'Union des démocrates humanistes (UDH-Yuki) arrivé second avec 7,84 % des voix, d'après ces mêmes résultats qui peuvent faire l'objet d'un recours devant la Cour constitutionnelle. L'ancien colonel parachutiste ? arrivé au pouvoir en 1979, puis battu par Pascal Lissouba en 1992 à l'issue de rares élections pluralistes en Afrique centrale avant de revenir en 1997 au prix d'une guerre civile ? obtient entre 90 et 100 % des voix dans de nombreux centres de vote, selon les résultats provisoires présentés hier.

Seul l'autre candidat de l'opposition, l'ex-ministre Mathias Dzon, qui a recueilli 1,90 % des voix, a annoncé un recours auprès de la Cour constitutionnelle pour l'annulation du premier tour, qu'il a jugé « calamiteux ». La partic [...] Lire la suite