Congo-Brazzaville: la campagne pour le second tour des législatives est lancée

Au Congo-Brazzaville, la campagne en vue du deuxième tour des élections législatives, prévu le 31 juillet, a démarré jeudi sur l’ensemble des 25 circonscriptions concernées. Ce second tour intervient alors que le Parti congolais du travail (PCT) du président Denis Sassou-Nguesso a déjà obtenu 102 des 151 sièges de l’Assemblée nationale.

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

Brazzaville compte huit circonscriptions en ballotage sur les 25. Jeudi, les artères et autres carrefours de la capitale n’étaient pas jonchés d’affiches comme lors de la campagne du premier tour des législatives, couplées aux élections locales.

Le lancement de la campagne a donc été timide. Dans la rue, on pouvait voir essentiellement des élèves qui jubilaient après leur admission au baccalauréat général dont les résultats ont été livrés jeudi.

Sur les 25 circonscriptions électorales en ballotage, le PCT, déjà vainqueur du premier tour, a encore quatorze concurrents. Il est suivi de très loin par l’UDH-Yuki du défunt opposant Guy-Brice Parfait Kolélas avec sept candidats et l’UPADS qui en compte cinq.

Dysfonctionnements

Le duel le plus attendu a lieu à Mouyondzi, dans la Bouenza, entre la ministre des PME (petites et moyennes entreprises) Jacqueline Lydia Mikolo et l’ancienne dirigeante de la Fédération de l’opposition congolaise, Claudine Munari qui est en ballotage favorable.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles