Congo-B: l'opposition répond au Premier ministre sur la gouvernance électorale

Le chef du gouvernement congolais Anatole Collinet Makosso avait assuré mi-avril sur RFI que le gouvernement travaillait à consolider la gouvernance électorale. Mais pour l'opposition, en l'état actuel des choses, rien n'est fait pour changer un système, selon elle, biaisé. La coalition d'opposition FOC a envoyé une lettre ouverte au chef du gouvernement. Pour Clément Miérassa, président du groupe, difficile d'y participer dans ces conditions.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles