Congo-B: forum de l’unité et du rassemblement de l’UPADS, le premier parti d’opposition

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Formation de Pascal Lissouba, premier président démocratiquement élu du Congo en 1992, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS) a connu des dissensions internes et des départs de certains caciques après la perte du pouvoir en 1997. Désormais premier parti d’opposition, il a tenu ce week-end un forum de l’unité et de rassemblement marqué par le retour de quelques figures importantes.

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

Au nombre de ceux qui ont regagné la « maison UPADS » figue Martin Kimpo. Il est présenté comme « l’alpha », car à la création du parti en 1991, c’est lui qui avait trouvé son emblème : les trois palmiers symbolisant des générations en croissance.

Au terme du forum de l’unité et du rassemblement Martin Kimpo a pris la parole, presqu’au bord des larmes, avant d’allumer la flamme de l’unité. « L’homme qui est devant vous n’est pas un militant ordinaire de l’UPADS qui rejoint la maison. Non ! C’est un homme qui reprend la croisade ; une croisade pour les grandes victoires. L’implosion de l’UPADS a été provoquée et suscitée. Voilà comment ça s’est passé. Mais je crois qu’aujourd’hui nous sortons très renforcés », a-t-il affirmé.

Au total, 182 des 185 participants attendus sont venus. Les trois absents étaient excusés. Pour Pascal Tsaty Mabiala, premier secrétaire de l’UPADS ce forum est une première étape d’un long chemin : « Aujourd’hui, nous venons d’embarquer dans ce nouveau train dont le quai est sans nul doute le prochain congrès que le Conseil national a décidé de faire tenir après les élections sénatoriales (de cette année). »

Pour clôturer ces retrouvailles un arbre fruitier a été planté dans la cour arrière du siège du parti pour acter ce nouveau départ.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles