Congo-B: le Dr Dzabana, leader de la société civile, enlevé devant son domicile

·2 min de lecture

Le Dr Alex Dzabana, leader de la société civile au Congo, président de l'Association du M22, aurait été enlevé ce matin devant son domicile à Brazzaville. Ses proches sont dans l'attente de nouvelles.

Joe Washington Ebina, une autre figure de la société civile au Congo-Brazzaville raconte les événements : « Nous avons été informés qu’aux environs de 8 heures, il y avait un véhicule qui était garé devant son domicile pendant plusieurs heures. Et lorsque le Dr Alex rentrait chez lui — après qu’il a fait son tour dans ce quartier — il a été enlevé par des individus qui l’ont pris manu militari. Ils l’ont agressé et l’ont soulevé, l’ont mis dans le véhicule et l’ont amené dans une direction inconnue. »

Selon Joe Washington Ebina, le Dr Alex Dzabana aurait remarqué des présences suspectes devant son domicile depuis quelque temps : « Cela fait plusieurs semaines qu’il nous avait informés qu’il y avait des gens devant chez lui. Donc régulièrement il avait reçu ce genre de menaces, mais nous ne pensions pas que cela devait passer à l’acte. Donc nous sommes très surpris et nous sommes dans l’attente de découvrir l’endroit où il se situe à l’heure actuelle. »

Un enlèvement en pleine période électorale

« C’est quelqu’un qui défend régulièrement les droits de l’homme au Congo, qui défend la démocratie… Donc il n’a pas sa langue dans la poche. C’est sa vie entière qui dérange et qui a toujours dérangé, surtout en sachant que nous sommes dans une période électorale, déclare la figure de la société civile préoccupée par cet enlèvement. Il y a à peine un mois, un juriste avait également été enlevé de la sorte. Aujourd’hui, c’est un défenseur des droits de l’homme. Nous sommes très inquiets de la situation et de l’endroit où il peut se trouver à l’heure actuelle ».

►À lire aussi : Au Congo-Brazzaville, l’opposant Guy-Brice Parfait Kolélas empêché de faire campagne