Le congé paternité passe à 28 jours le 1er juillet

·1 min de lecture

Instauré en août 2001, le congé de paternité et d'accueil de l'enfant, le plus souvent appelé "congé paternité" est actuellement d'une durée de 11 jours consécutifs (samedi, dimanche et jour férié compris) pour la naissance d'un enfant ou 18 jours consécutifs pour une naissance multiple. Ce congé s'ajoute aux 3 jours d'absence autorisés prévus par le Code du travail. En décembre dernier, l'Elysée avait annoncé que ce congé serait doublé à compter de juillet 2021, passant ainsi à 25 jours consécutifs auxquels s'ajouteront les 3 jours accordés par le Code du Travail, soit 28 jours au total. Les naissances multiples (jumeaux, triplés... ou plus) donneront droit, comme aujourd'hui, à 7 jours supplémentaires.

Le décret d'application vient finalement d'être publié, ce mercredi 12 mai au Journal officiel. Les dispositions du texte rendent obligatoires un congé de 7 jours immédiatement après la naissance. Le solde du congé paternité pourra être pris dans les 6 mois qui suivent la naissance. Il pourra, en outre, être fractionnés en deux périodes, "d'une durée minimal de 5 jours chacune".

Les entreprises qui ne respecteront pas cette obligation seront passibles d'une amende de 7500 euros. L'intégralité du congé sera prise en charge par l'Assurance maladie.

Qui peut bénéficier du congé de paternité ?

Le congé de paternité est ouvert au père de l’enfant, quelle que soit la situation familiale : mariée, pacsé (Pacs), en union libre, divorcé (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Allergie : les pollens de graminées s'invitent en terrasse
Chronodose, la fonctionnalité de l'appli Vite ma dose ! pour se faire vacciner plus vite
Marche rapide : quels bienfaits pour la santé et pour la ligne ?
Les meilleurs aliments anti-hypertension
Nez bouché : quelles solutions ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles