Confusion. Nicaragua : tentative d’assassinat d’un leader de l’opposition en exil au Costa Rica

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Joao Maldonado a été criblé de quatre balles dans la peau, samedi 11 septembre, alors qu’il circulait en voiture à San José, au Costa Rica, le pays voisin où il s’était exilé en 2018, comme des milliers d’autres de ses concitoyens fuyant le régime dictatorial de Daniel Ortega.

Joao Maldonado, nicaraguayen exilé au Costa Rica, est l’un des leaders de l’UEN (Unité des exilés nicaraguayens), qui lutte depuis le pays voisin contre le régime de Daniel Ortega.

Samedi 11 septembre, il a été victime d’une tentative d’assassinat alors qu’il circulait en voiture dans les rues de San José, la capitale du Costa Rica. Il a reçu quatre balles dans le corps, tirées depuis une moto par deux hommes armés.

Selon ses proches il serait toujours dans un état critique dans une unité de soins intensifs d’un hôpital de San José.

À lire aussi: Diplomatie. Isolé sur la scène internationale, le Nicaragua se dirige vers un scénario vénézuélien

“Le parquet général du Costa Rica est saisi, il doit déterminer le mobile et identifier les suspects, mais pour l’instant il ne fournit pas de détails sur l’affaire”, écrit le site nicaraguayen Confidencial.

“Tueurs à gages” ?

Mais pour les opposants nicaraguayens exilés au Costa Rica, il n’y a aucun doute : il s’agirait d’une tentative d’assassinat politique. L’UEN avait prévu d’organiser une manifestation, dimanche 12 septembre, à San José, contre le régime dictatorial de Daniel Ortega.

Pour Antonio Escalante, également membre de l’UEN et qui accompagnait Joao Maldonado lors de l’attentat, dont les propos sont repris par

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles