Confrontée à une chute de natalité, la Chine retient les résultats de son recensement

·1 min de lecture

Combien de millions de Chinois en moins ? La question n'est pas si innocente, alors que les résultats du recensement de l'Empire du milieu se front attendre depuis maintenant plus d'un mois. Selon le Financial Times, "la Chine est sur le point de signaler son premier déclin démographique depuis la famine liée au Grand Bond en avant", à la fin des années 1950. 

>> Retrouvez les revues de presse internationale tous les jours à 6h50 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

L'Inde bientôt plus peuplée que la Chine

Difficile, donc, de ne pas relier ce retard - officiellement expliqué par un "travail de préparation" plus important que prévu - et la chute sans précédent de la natalité qui s'annonce. Le constat est même avancé par la presse d'Etat : la population chinoise devrait baisser dès 2027. Et l'Inde pourrait être plus peuplée que la Chine dès l'année prochaine, selon le Global Times. L'Agence Xinhua explique de son côté que ce sont surtout dans les provinces de l'Est, les plus riches, que les habitants font le moins d'enfants en raison du coût de la vie. 

Selon le correspondant du Financial Times en Chine, Pékin pourrait même être tentée par une politique nataliste forcée… Un sacré retournement de situation pour un pays où l'enfant unique était la règle jusqu'en 2016. Ces informations ne sont toutefois pas confirmées officiellement. D'après Courrier international, la version chinoise de l'article du quotidien britannique a très vite été supprimée du réseau soci...


Lire la suite sur Europe1