Confrères. “Immonde” : les députés britanniques empêchent la suspension d’un des leurs

·1 min de lecture

Épinglé pour avoir défendu les intérêts de deux entreprises auprès du gouvernement en échange de rémunérations, Owen Paterson devait être suspendu trente jours. Ses collègues de la majorité conservatrice en ont décidé autrement, sur consigne de Downing Street. Scandale outre-Manche.

“Quelle immonde fosse septique putride le Parlement peut parfois être”, fulmine le Daily Mail. Mercredi 3 novembre, les députés conservateurs ont empêché de manière “éhontée”, comme le titre le tabloïd, la suspension pour trente jours d’un des leurs. “Owen Paterson, ancien ministre de l’Environnement, avait été épinglé par la commission d’éthique transpartisane de la Chambre des communes pour avoir défendu les intérêts de deux entreprises auprès du gouvernement en échange d’un total de 500 000 livres”, explique le journal conservateur.

Sur demande expresse du Premier ministre, Boris Johnson, les députés de la majorité ont adopté un amendement “suspendant la sanction et réclamant une réforme des procédures anticorruption”. L’objectif du locataire du 10 Downing Street : mettre sur pied un nouveau système, de quoi provoquer l’ire des députés de l’opposition. Et d’une cinquantaine de parlementaires conservateurs, qui ont choisi de s’abstenir ou de voter contre l’amendement. “Créer un organe disposant de ses propres règles, et présidé par un conservateur désigné d’office en prime !, même un vociférant dictateur au petit pied rougirait d’un tel mépris pour les conventions”, s’emporte le journal le plus lu du pays.

À lire aussi: Explosif. Boris Johnson accusé par son ancien bras droit d’actes “possiblement illégaux”

Boris Johnson avait lui-même fait l’objet de trois enquêtes de la commission, la dernière en date à propos du financement de vacances dans les

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles