Conflit israélo-palestinien : inquiétants débordements antisémites en Allemagne

·1 min de lecture

Après que le conflit israélo-palestinien a été réactivé par l'annonce de projets d'expulsions de familles palestiniennes à Jérusalem-Est, des manifestations propalestiniennes ont lieu dans plusieurs pays du monde. En Allemagne, plusieurs incidents et manifestations anti-israël charrient un antisémitisme virulent.

Depuis mercredi les " incidents " s'accumulent en Allemagne. Des drapeaux de l'Etat hébreu ont été brûlés devant les synagogues de Münster et de Bonn, dans la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Mais derrière un supposé positionnement anti-israélien, ce sont bien à des actes et des propos antisémites que nous avons affaire. L'entrée de l'édifice à Bonn avait été endommagée par des jets de pierres.Mercredi soir, une nouvelle manifestation non autorisée dans cette région, à Gelsenkirchen, où selon la police près de 200 personnes scandaient des slogans anti-israéliens se dirigeaient vers la synagogue locale, a été interrompue par les forces de l'ordre. Parmi ces " slogans " : " Scheiss Juden/Juifs de merde ". La preuve, une fois de plus, de la propension du poison antisémite à surgir dès que le conflit israélo palestinien reprend vigueur. " C’est de l’antisémitisme pur, rien d’autre alors que la police avait tout d’abord parlé de "manifestations anti-israéliennes" " a ainsi communiqué le conseil central des Juifs d’Allemagne.A LIRE AUSSI : Israël : les villes mixtes judéo-arabes prennent feuLa communauté juive, en pleine renaissance depuis la réunification...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Une croix gammée à la manifestation pro-palestinienne de Lille : la justice saisie

Conflit israélo-palestinien : TikTok, arme de communication massive

Stéphane Amar : "Le territoire israélo-palestinien est devenu indivisible"

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants