Conflit. Incident sur un site nucléaire : l’Iran menace Israël de représailles

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Le ministre iranien des Affaires étrangères accuse Israël d’être le responsable de ce qu’il voit comme une “attaque terroriste” contre le site nucléaire de Natanz, en Iran.

Qui est derrière le “sabotage” du site nucléaire de Natanz, en Iran ? Pour les autorités iraniennes, il n’y a pas de doute : Israël est le principal responsable de la panne d’électricité qui a touché l’usine d’enrichissement d’uranium du complexe nucléaire, le dimanche 11 avril.

Lors d’un point presse à la télévision publique iranienne, le ministre des Affaires étrangères du pays, Mohammad Javad Zarif, a mis en cause l’État hébreu, selon la BBC. “Les sionistes veulent se venger parce que nous avançons sur la voie de la levée des sanctions”, a déclaré l’homme politique, en référence aux discussions en cours à Vienne entre l’Iran et les États-Unis pour une éventuelle remise en place de l’accord sur le nucléaire de 2015. “Mais nous nous vengerons des sionistes.” L’homme d’État a même parlé de “crime contre l’humanité” pour qualifier l’incident, selon le journal anglophone iranien Tehran Times, avant de demander le soutien de l’Agence internationale de l’énergie atomique.

À lire aussi: Tensions. Les Israéliens ne relâcheront pas la pression sur le dossier du nucléaire iranien

Après l’incident de Natanz, “des membres des services de renseignements occidentaux” se sont exprimés

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :