Conflit en Guyane : qui se cache derrière le collectif "Les 500 frères contre la délinquance"?

France 3

Leur tenue vestimentaire ne doit rien au hasard. Des cagoules, un uniforme noir, et ils ne se déplacent qu'en groupe.

Les 500 frères disent lutter contre la violence et la criminalité organisée. Une mission qu'ils estiment dangereuse, c'est pour cela qu'ils veulent rester anonymes.

Un rôle "risqué"

Seul leur porte-parole s'exprime à visage découvert, et pour ce policier, pas question d'assimiler le mouvement à une milice. "Si on voulait être une milice privée, on serait armés, on serait pas allés voir les autorités, et s'il avait fallu agir on aurait agi dans l'ombre. On est simplement des jeunes guyanais responsables, des pères de famille, des fils, des frères, ce que vous voulez, qui ont pris l'initiative de prendre des risques, parce que c'est risqué", explique Mickaël Mancée, porte-parole du collectif "Les 500 frères contre la délinquance". Hier soir encore, ils faisaient le tour des barrages pour motiver les manifestants.

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. Crise en Guyane : la ministre des Outre-mer réclame des "conditions sereines de dialogue" avant de se rendre sur place
Grève générale : "Les Guyanais ne supportent plus d’être pris pour des imbéciles"
DIRECT. La Guyane entame son premier jour de grève générale
VIDEO. La bourde d'Emmanuel Macron, qui affirme que la Guyane est une "île"
Crise en Guyane : "Le gouvernement ne doit pas laisser pourrir la situation"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages