Conflit en Ethiopie: des citoyens donnent leur sang pour les troupes au Tigré

Des centaines d'Ethiopiens se rassemblent dans un stade de la capitale Addis-Abeba, à l'appel des autorités municipales, afin de donner leur sang pour les soldats au combat depuis une semaine dans la région dissidente du Tigré. Des centaines de personnes sont mortes et des milliers ont fui le pays depuis que le Premier ministre Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix l'an dernier, a envoyé des troupes au Tigré après une querelle de plusieurs mois avec le Front populaire de libération du Tigré (TPLF).