Conflit d'intérêts : les eurodéputés réclament une action forte de l'UE contre le premier ministre tchèque

·1 min de lecture

Les députés européens ne laisseront pas passer les malversations financières du Premier ministre tchèque. Ils ont réclamé jeudi une réponse sévère de l'UE au conflit d'intérêts reproché à Andrej Babis, qui a bénéficié de subventions pour une entreprise dont il est propriétaire, selon un audit de Bruxelles.

Le Parlement européen a adopté par 505 voix une résolution demandant à la Commission européenne "d'identifier les violations de l'État de droit (en République tchèque), et en cas de confirmation (...), d'activer en temps opportun le mécanisme lié à la conditionnalité pour la protection du budget de l'Union", un mécanisme européen inédit qui lie le versement de fonds européens au respect de l'Etat de droit.

"Nous attendons de la Commission qu'elle agisse clairement, pour remédier aux conséquences d'affaires passées et pour empêcher que les futurs ministres et Premiers ministres tchèques exercent leur influence sur l'octroi de fonds européens à destination d'entreprises appartenant à des membres de leur famille ou à eux-mêmes", a déclaré l'eurodéputée allemande de droite Monika Hohlmeier, rapporteure du texte.

Le Premier ministre populiste tchèque a bâti sa fortune, la cinquième de la République tchèque, en tant que propriétaire de la holding Agrofert (agro-alimentaire, chimie, médias). En avril, un rapport de la Commission européenne a considéré que son rôle de responsable politique, tout en restant propriétaire d'un groupe ayant reçu des subventions, s'apparente à un conflit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Euro 2021 : l'équipe de France, la plus chère de la compétition !
Brexit : premier tête-à-tête entre Biden et Johnson, une "Charte de l'Atlantique" au programme
Le classement 2021 des villes où il fait bon vivre dévoilé
Arctique : comment le carbone noir accélère la fonte des glaces
Covid-19 : plusieurs passagers testés positifs sur un bateau de croisière en Méditerranée