Conflit d'intérêt : deux syndicats de magistrats portent plainte contre Dupond-Moretti

·1 min de lecture

Deux des principaux syndicats de magistrats, l'Union syndicale des magistrats et le Syndicat de la magistrature, ont annoncé jeudi avoir déposé plainte contre le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti devant la Cour de justice de la République pour "prise illégale d'intérêt". Une situation quasi-inédite qu'Europe 1 vous explique.

C'est une situation quasi-inédite à laquelle se trouve confronté le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti. Jeudi, les deux principaux syndicats de magistrats, l'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) et le Syndicat de la magistrature (SM, gauche) ont annoncé avoir déposé plainte devant la Cour de justice de la République (CJR) à son encontre pour une "prise illégale d'intérêt" liée à ses anciennes fonctions d'avocat. La CJR est en effet la seule instance habilitée à juger un ministre en exercice.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

"C'est une décision grave et exceptionnelle"

Pour trouver un précédent à cette affaire, il faut remonter au face-à-face frontal entre les syndicats de magistrats et leur ministre Alain Peyrefitte... en 1978 !

Les deux syndicats estiment que les relations n'ont jamais été aussi dégradées avec leur ministre depuis des dizaines d'années. "C'est une décision grave et exceptionnelle. Elle répond à la gravité des faits", ont estimé ces organisations en conflit avec le garde des Sceaux depuis sa nomination en juillet au cours d'une conférence de presse.

L'USM et le SM expliquent qu'ils en sont arrivés là parce qu'aucune autre démarche n'a abouti pour régler ce qu'ils estiment être un conflit d'intérêt majeur dans deux dossiers sensibles pour l'ancien avocat et ministre. Les deux syndicats lui reprochent notamment d'avoir lancé des poursuites administratives contre trois magistrats du (...)

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :