Conflit Canal+/TF1 : Toutes les questions qui se posent dans ce dossier brûlant

Abaca
Abaca

L'histoire se répète. Comme cela s'était déjà produit en 2018, ce matin, peu après 8h, Canal+ a coupé le signal des chaînes du groupe TF1 (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI). Le groupe crypté a argué de la fin de l'actuel contrat de distribution, effectif le 31 août, pour justifier sa décision, tout en dénonçant dans un communiqué "le versement d'une rémunération très conséquente" réclamée par TF1. De son côté, le groupe présidé par Gilles Pélisson a pris acte dans un autre communiqué du choix de Canal+ de "priver ses abonnés des chaînes et des services qu'ils payent dans leur abonnement". puremedias.com fait le point sur les principales questions que posent ce nouveau bras de fer.

En quoi consiste cet accord de distribution ?

Outre les principaux points du précédent accord - distribution des chaînes, replay étendu, avant-premières... -, ce nouvel opus intègre l'offre de replay MYTF1 Max lancée en 2021 et davantage de contenus en 4K.

Pourquoi ça bloque ?

Officiellement, il s'agit d'une histoire d'argent, comme évoqué ci-dessus ; Canal+ s'alarmant d'exigences qualifiées d'"infondées" et "déraisonnables". Nos confrères du "Point" évoquent "une hausse de 50 % par rapport au prix du précédent contrat", réclamée par TF1. Une hausse qui serait certes bien réelle par rapport au précédent contrat de distribution, mais pas de cette importance selon nos informations. Le groupe TF1...

Lire la suite


À lire aussi

Gérard Holtz : "Ces Jeux me posent des questions... "
Nicolas Dupont-Aignan : "On m'annule des émissions pour faire des spéciales Ukraine toute la journée"
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx dans "Complément d'enquête"