Confinement : la victoire judiciaire d’un restaurateur face à l’assurance Axa

Stéphane Manigold n’a pas quitté son sourire de la journée, ni son téléphone. Assailli de coups de téléphone de restaurateurs pour le féliciter de sa victoire. "Franchement Stéphane, tu m’a scotché. T’as fait un bon combat, t’as gagné, le mérite, il est pour toi aujourd’hui. On est content pour toi", lui lance l’un d’eux. Le restaurateur parisien a remporté une grande bataille contre son son assureur qui refusait de payer après sa fermeture. Son contrat prévoyait une indemnisation en cas de fermeture administrative. La justice a donc ordonné le versement de 45 000 euros. "On sait qu’on va pouvoir continuer à exister " "C’est vraiment un soulagement, parce qu’on sait qu’on va pouvoir continuer à exister. Ce bol d’air que le tribunal nous a donné, c’est tout simplement de ne pas mourir. Lorsque vous êtes assurés, c’est justement pour vous préparer à ce genre de situation", argue-t-il. Alors, cette affaire peut-elle faire jurisprudence ? Hors de question pour l’assurance qui ne s’avoue pas vaincu et va faire appel.