Pas de confinement, vaccinations... Ce qu'il faut retenir des annonces du gouvernement

·1 min de lecture

Un reconfinement à Mayotte mais pas en métropole. Alors que la France "est sur une ligne de crête pour éviter un reconfinement", le Premier ministre Jean Castex n'a pas annoncé de nouvelles restrictions pour la métropole, quelques minutes après le tour de vis surprise, jeudi, d'au moins trois semaines pour Mayotte. Toutefois, le chef du gouvernement a tenu à prévenir tout relâchement lors d'une nouvelle conférence de presse sanitaire conjointe avec plusieurs ministres.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 4 février

"La situation ne justifie pas à ce jour" un nouveau confinement

À quelques jours des vacances de février pour une partie du pays, le Premier ministre a assuré que "les chiffres élevés de l'épidémie (20.000 nouveaux cas par jour, 1.600 hospitalisations et 320 décès en moyenne sur une semaine) sont relativement stables". Une situation qui "ne justifie pas à ce jour", un nouveau confinement. Néanmoins, "si nous y sommes contraints en cas de dégradation forte et rapide de la situation, nous n'hésiterions pas à prendre nos responsabilités", a prévenu le chef du gouvernement. Ainsi, "l'heure n'est pas au relâchement mais au respect maximale des règles", car "il suffit qu'un faible nombre s'en affranchissent pour que le coronavirus prospère". Et de marteler : "L'objectif que nous devons nous fixer, ce n'est pas de retarder cette échéance, c'est de tout mettre en œuvre pour l'éviter."

Par ailleurs, Jean Castex a invité les Français qu...


Lire la suite sur Europe1