Le confinement va-t-il permettre de sauver Noël?

·1 min de lecture

"Nous verrons si nous pourrons cultiver l'espoir de célébrer en famille ce moment si précieux de Noël et des fêtes de fin d'année", a déclaré Emmanuel Macron mercredi soir lors de son allocution télévisée, après avoir annoncé un reconfinement pour une durée d'au moins un mois. A 57 jours du 25 décembre et 64 jours du Nouvel An, et alors que l'épidémie flambe en France, le doute subsiste. Quelles sont les chances que les mesures annoncées par le chef de l'Etat produisent leurs effets suffisamment vite?

"Si d'ici 15 jours nous maîtrisons mieux la situation nous pourrons alors réévaluer les choses et espérer ouvrir certains commerces, en particulier dans cette période si importante avant les fêtes de Noël", a expliqué le président mercredi soir. Mais lors de son allocution, Emmanuel Macron a aussi évoqué l'"objectif à terme" du reconfinement : "réduire très fortement les contaminations – de 40.000 contaminations par jour à 5.000, ralentir significativement le rythme des entrées à l'hôpital et en réanimation."

Delfraissy pessimiste sur des résultats en un mois

Jeudi matin, sur France Inter, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, a estimé en s'appuyant sur les modélisations dont il dispose que la France ne descendra pas sous la barre des 5.000 contaminations par jour d'ici à un mois. "Je peux vous le dire d'emblée aujourd'hui. Il va falloir plus de temps", a-t-il précisé. Il imagine dans le meilleur des cas qu'un couvre-feu prenne la suite du confinement e...


Lire la suite sur LeJDD