Confinement : les trois pistes privilégiées par l'exécutif pour l'Ile-de-France et les Hauts-de-France afin de freiner l'épidémie (VIDEOS)

·1 min de lecture

Les prochaines heures s'annoncent décisives. Depuis quelques semaines en France, les indicateurs sanitaires ne sont pas bons et la courbe épidémique ne cesse de grimper inexorablement. Face à cette recrudescence, le littoral de la Côte d'Azur ainsi que le bassin dunkerquois ont été confiné le week-end pour une durée de quatre semaines. Si l'ouest de la France semble relativement épargné, l'île-de-France connait à son tour une flambée du taux d'incidence et les hôpitaux de la région sont saturés. Au pied du mur, Emmanuel Macron consulte tous azimuts afin de prendre la meilleure décision pour la région. Les Hauts-de-France sont également dans le viseur. Après un Conseil de défense sanitaire, Jean Castex et Olivier Véran s'exprimeront demain à 18 heures pour annoncer de nouvelles mesures restrictives. Mais ce mercredi 17 mars, BFMTV a interrogé des interlocuteurs du Chef de l'État qui ont rendu compte de ses prochaines décisions.

Tout d'abord, et selon les deux scénarios évoqués par le préfet de région au vice-président de la région Île-de-France Stéphane Beaudet, un confinement le week-end avec un possible abaissement du couvre-feu à 17h est privilégié et un confinement la semaine est étudié. Un peu plus tard, Philippe Corbé, le chef du service politique de BFMTV a mis en avant trois scénarios pour l'île-de-France et les Hauts-de-France. Tout d'abord, le scénario le "plus dur" étudié par l'exécutif est un confinement national comme celui vécu en novembre dernier. Un autre scénario (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Autotests Covid : prix, comment ça marche, où les trouver, fiabilité… Tout ce qu’il faut savoir
"Il y a des avancées majeures" : Karine Lacombe évoque les traitements pour prévenir des formes graves de la Covid-19
Karine Lacombe craint qu'un simple confinement ne soit pas suffisant : "On est dans une situation extrêmement incertaine et compliquée"
Perte de poids liée, stress, regrets… Nathalie Saint-Cricq revient sur le débat d'entre-deux-tours de la présidentielle de 2017 (VIDEO)
Crise sanitaire : Jean Castex et Olivier Véran s'exprimeront demain à 18 heures