Le confinement a-t-il fait baisser les émissions de gaz à effet de serre de seulement 8% en France, comme l’affirme Emmanuel Macron ?

Joanna Yakin

"Une économie quasiment à l’arrêt n’a réduit que de 8% les émissions. Et donc, on voit bien que le choix de décroissance n’est pas une réponse au défi climatique non plus", a déclaré Emmanuel Macron lundi 29 juin à l’Elysée, devant les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat. Selon le président, le confinement et l’arrêt presque total de l’économie ont prouvé que l’impact sur les émissions de gaz à effet de serre était faible. Ce n’est pourtant pas ce que disent plusieurs études parues sur le sujet.

30% de réduction des gaz à effet de serre en France pendant le confinement

Le Haut Conseil pour le climat (HCC) a mené une étude de janvier à avril 2020 pour étudier les effets du confinement sur les émissions de gaz à effet de serre dans 69 pays. Cette étude montre que les émissions, tous gaz à effet de serre confondus, ont été réduites d’environ 30% en France pendant la seule période du confinement.

La baisse du transport routier et l’arrêt presque total de l’activité aéronautique en sont les principales explications, d'après cette étude (-75% pour l'aviation pendant le confinement). A l’inverse, dans le secteur résidentiel, les émissions mondiales de CO2 ont légèrement augmenté (+2,8%), y compris en France. "Le fait de confiner les populations à leur domicile, au tout début du printemps, avec des températures souvent (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi