Confinement : le télétravail cause des dégâts psychologiques

Les Français vont mal. Le nombre de personnes présentant un état dépressif à doublé par rapport au mois de septembre dernier. Ce sont particulièrement les travailleurs qui sont touchés parce que 49% des salariés déclarent être en état de détresse psychologique. Un chiffre qui a grimpé de sept points par rapport au mois de mai 2020. Un phénomène qui touche également la hiérarchie. 58% des managers déclarent être en détresse et 25% en état de détresse élevée. Une plateforme mise en place La cause c’est notamment le télétravail, car 41% des télétravailleurs déclarent se sentir isolés. Résultat, les arrêts maladie en lien avec un burn-out ou avec le stress devraient augmenter cette année. Mais le gouvernement a réagi puisqu’une plateforme a été lancée pour leur venir en aide. Il faut pour cela se rendre sur le site du ministère de la Santé, explique mercredi 18 novembre la journaliste de France Télévisions Anaïs Hanquet.