Confinement strict : "Rien n’est décidé" selon Emmanuel Macron

·1 min de lecture

C'est l'une des plus grandes craintes des Français : le retour du confinement. Depuis quelques jours, l'idée circule au sein de l'exécutif alors que l'épidémie de coronavirus semble ne pas faiblir dans l'Hexagone. Pourtant, Emmanuel Macron a affirmé, dans le Journal du Dimanche que "rien n'est décidé".

"Pour les jours qui viennent, nous allons regarder l'efficacité des mesures de freinage et nous prendrons si nécessaire celles qui s'imposent. Mais à cette heure rien n'est décidé", souligne le chef de l'État dans cet entretien réalisé vendredi soir, alors que la situation sanitaire est de nouveau qualifiée de "critique" par l'exécutif.

Comme lors de sa conférence de presse, jeudi 25 mars, à l'issue d'un sommet européen, Emmanuel Macron a défendu son choix de ne pas avoir reconfiné fin janvier, contre l'avis de nombreux scientifiques. "L'unanimité scientifique n'a jamais été au rendez-vous. Et parfois, les faits du lendemain viennent contrecarrer les certitudes de la veille. Certains nous disaient : 'En février, vous allez prendre le mur'. On ne s'est pas pris le mur (...) On a pris des mesures proportionnées à la situation."

>> A lire aussi - Mais pourquoi la France est-elle à la traîne sur les autotests ?

Concernant les établissements scolaires, le chef de l'État répète que "la fermeture complète des écoles ne saurait être un tabou, mais elle doit demeurer un dernier recours et une mesure limitée au maximum dans le temps". Emmanuel Macron "assume totalement" par ailleurs la stratégie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“L’explosion de la zone euro est de plus en plus probable, qui veut sa peau ?”
Ce confinement radical qu’Emmanuel Macron pourrait annoncer mercredi soir
Mais pourquoi la France est-elle à la traîne sur les autotests ?
L’inflation plus forte que prévu, en confinement, selon la Banque de France
Le vaccin Spoutnik V est pour la Russie un outil de “diplomatie agressive et de propagande”, dénonce Le Drian