Confinement : le secteur du jouet demande l’ouverture de ses magasins pendant la période de Noël

Préparer Noël au guichet. Dans ce magasin de jouets fermé depuis le reconfinement, les clients viennent récupérer leurs cadeaux. Dans les rayons, interdits au public, seuls les préparateurs remplissent les caddies, aujourd’hui 70 commandes doivent être retirées dans le magasin, qui a dû fermer dans la précipitation. "C’est un magasin où les parents et les enfants viennent rêver, surtout dans cette période avant Noël, ils viennent repérer, discuter avec nous, se renseigner et aujourd’hui ce n’est pas possible", indique Aurélie Scomogué, gérante du magasin JouéClub de Mérignac (Gironde). 5 000 colis expédiés par jour À quelques kilomètres de là, l’enseigne investit un entrepôt flambant neuf, uniquement destiné aux commandes sur internet. Chaque jour on y expédie près de 5 000 colis. Depuis la fermeture des magasins, si les commandes à distance ont été multipliées par dix, elles sont encore loin de combler les pertes. "Nous demandons au gouvernement à considérer le jouer comme produit de première nécessité pendant la période de Noël. Noël c’est 60% des ventes d’un magasin de jouets", plaide Frank Mathais, porte-parole de JouéClub. L’enseigne milite pour rouvrir ses magasins à partir du 12 novembre, à la fin de la première étape du confinement.