Confinement : les salons de coiffure peuvent, cette fois-ci, rester ouverts

Dans un salon de coiffure parisien, les coups de ciseaux s'enchaînent. Les habitués se sont précipités pour prendre rendez-vous après l'annonce du reconfinement de 16 départements, et donc, de la fermeture des commerces dits non-essentiels. Finalement, les coiffeurs pourront continuer à exercer. Les clients sont soulagés. La gérante avait pourtant anticipé la fermeture ; désormais, tout le planning est à revoir. Un protocole sanitaire qui pourrait être renforcé "On a dû décommander, prévenir les clients, ramener tout le monde pour aujourd'hui... Finalement, redispatcher dans la semaine. C'est une grosse organisation, une communication très compliquée du côté du gouvernement", confie Sabine Viana, gérante du salon de coiffure Loook Lemon, tout de même satisfaite de pouvoir ouvrir pendant le confinement. Pourtant, jusqu'ici, les salons de coiffure n'étaient pas considérés comme des commerces essentiels. Actuellement, huit mètres carrés sont nécessaires pour chaque client, mais ce protocole sanitaire pourrait être encore renforcé.