Confinement saison 2: on regarde quoi #jour9

Le service culture
·2 min de lecture
Confinement saison 2, on regarde quoi - Montage BFMTV
Confinement saison 2, on regarde quoi - Montage BFMTV

Série futile, classique primé, documentaire instructif, dessin animé familial, album indé ou bande dessinée trépidante... tout est bon pour peupler les soirées confinées. Voici notre sélection au #jour9 du confinement saison 2.

● À regarder: Les Sept de Chicago

Quitte à se confiner, autant l’être dans un tribunal en compagnie d’une brochette d’acteurs de première catégorie. C’est le cas dans Les Sept de Chicago, le nouveau film réalisé par Aaron Sorkin, auteur du remarquable scénario de The Social Network (2010). On y croise entre autres Eddie Redmayne, Michael Keaton, Jeremy Strong (de la série Succession), mais surtout Sacha Baron Cohen dans le rôle d’un flamboyant hippie à l’humour acéré. Produit par Netflix, ce morceau d’histoire américaine relate un épisode de 1968, à la suite d’une manifestation contre la guerre au Vietnam qui a dégénéré en violent affrontement avec la police. Le procès qui a suivi est minutieusement décortiqué, comme Hollywood adore le faire, et les nombreux comédiens ont tous droit à leur moment de brio.

https://www.youtube.com/embed/nH79C2udi5U?rel=0

● À écouter: Disco de Kylie Minogue

L’heure du retour a sonné pour l’une des reines de la pop. Kylie Minogue a dévoilé ce vendredi son quinzième album studio, Disco. Une sélection de 12 titres qui puisent directement leur inspiration dans la musique des années 1970. Deux ans après l’album country-pop Golden, la chanteuse australienne se réoriente vers des sons calibrés pour les pistes de danse – en attendant leur réouverture. Les fans connaissent déjà quelques extraits de ce nouvel album, sortis en single ces derniers mois: Say Something, Magic et I Love It. Pour accompagner cette sortie, la chanteuse a annoncé un concert virtuel, Kylie: Infinite Disco, ce samedi. Ressortez vos pattes d’eph’ et réinstallez la boule à facette, Kylie Minogue veut vous faire danser confinés.

● À lire: Sacrées sorcières de Pénélope Bagieu

Que faire après le succès mondial des Culottées? Adapter un classique de la littérature jeunesse écrit et illustré par deux monuments! Pénélope Bagieu a publié en début d’année une jouissive adaptation d’un de ses romans de chevet, Sacrées sorcières de Roald Dahl et Quentin Blake. Très respectueuse de ce récit où un garçon et sa grand-mère affrontent des sorcières, elle a su imposer sa patte, tout en modifiant certains personnages et en ajoutant des pages didactiques pour déconstruire les clichés sur ces créatures mythologiques. Drôle et mélancolique, l’album est aussi truffé de clins d’oeil à la pop culture et notamment à Margaret Hamilton, l’actrice qui campait la sorcière du Magicien d'Oz en 1939.

Sacrées sorcières, Pénelope Bagieu, Gallimard, 23,90 pages, 304 euros.

Article original publié sur BFMTV.com