Confinement saison 2: on regarde quoi? #Jour20

Le service culture
·2 min de lecture
Confinement saison 2, on regarde quoi - Montage BFMTV
Confinement saison 2, on regarde quoi - Montage BFMTV

Série futile, classique primé, documentaire instructif, dessin animé familial, album indé ou bande dessinée trépidante... tout est bon pour peupler les soirées confinées. Voici notre sélection au #jour20 du confinement saison 2.

● À regarder: Emily in Paris (Netflix)

En anglais, on appelle ça un "guilty pleasure", un plaisir coupable. Emily in Paris, série de Darren Star ne révolutionne pas le genre de la romcom comme avait pu le faire son autre série Sex and the city, mais se regarde avec plaisir. Tout y est beau et bien léché (sauf les Parisiens, tous détestables). Emily, jeune Américaine fraîchement débarquée de Chicago, découvre un Paris enchanteur, à quelques crottes de chien près, et tente de se faire une place dans une agence de com' spécialisée dans le luxe. Légère, drôle et très réussie visuellement, la série donne envie de (re)découvrir la capitale avec un oeil neuf. Quand on sera déconfinés, bien sûr.

● À écouter: Hervé en live à l'Olympia

Le 16 novembre dernier, Hervé devait faire son premier Olympia en tête d'affiche. Occasion ratée, mais remise au 26 mars 2021. Et puis le jeune chanteur a tout de même offert à ses fans un concert virtuel retransmis sur YouTube. "Impossible pour moi de ne rien faire ce soir là, on a gardé la salle et on a fait une session live!", raconte-t-il sur la plateforme. Le chanteur qui a sorti son premier album, Hyper, en juin dernier, livre donc un concert devant une salle vide, accompagné d'un guitariste et d'un batteur. Pour tout ceux qui ont le coeur qui bat pour lui 100 fois par minutes.

● À lire: Une terre promise, de Barack Obama

Barack Obama a publié mardi le premier tome de ses mémoires, intitulé Terre promise. L'ex-président américain y raconte ses années à la Maison-Blanche, mais aussi son enfance hawaïenne, et bien sûr sa rencontre avec Michelle ("elle était grande, belle, drôle, pleine d’entrain, généreuse et d’une intelligence redoutable – et je suis tombé sous son charme au premier regard") ou encore le fameux dîner des correspondants où il s'est moqué de Donald Trump. Phénomène d'édition programmé, l'ouvrage a été tiré à trois millions d'exemplaires. Les mémoires de Barack Obama sont éditées en France

Une terre promise, Barack Obama, traduit de l'anglais par Pierre Demarty, Charles Recoursé et Nicolas Richard, Fayard, 848 pages, 32 euros

Article original publié sur BFMTV.com