Pendant le confinement, attention aux accidents domestiques !

Johanna Amselem
·3 min de lecture
Young boy reaching for a hot pan on a hob
Young boy reaching for a hot pan on a hob

Le temps passé à la maison multiplie le risque d’accidents domestiques. Une étude dévoilée par l’association Assurance Prévention dévoile que 79 % des parents ont déjà eu un comportement pouvant entraîner une chute au domicile.

Cette nouvelle période de confinement n’est pas sans risque pour les familles. Une fois de plus, elle pourrait augmenter le nombre des accidents domestiques. Avec plus de 9 000 décès par an, la chute est la première cause de mort accidentelle en France. D’ailleurs, chez les moins de 15 ans, la chute représente l’accident le plus fréquent. Selon une nouvelle enquête dévoilée par l’association Assurance Prévention, un enfant sur deux déclare avoir déjà chuté à son domicile. L’étude “Accidents de la vie courante : parents et enfants face au risque de chute” rapporte que 79 % des parents ont déjà eu un comportement pouvant entraîner une chute au domicile.

Pour éviter le drame, plus de 9 parents sur 10 déclarent avoir donné des consignes à leur enfant pour éviter une chute au domicile (92 %). 74 % des sondés assurent également avoir mis en place certaines mesures de précaution : barrières de protection et tapis antidérapant. Cependant, les parents aussi adoptent certains comportements à risque et ne montrent pas toujours le bon exemple. Ainsi, 53 % se sont déjà fait reprendre par leur enfant à cause d’un comportement pouvant mener à une chute. Par exemple, 67% du panel a déjà marché sur un sol glissant ou mouillé, 52% des sondés sont déjà montés sur une échelle non sécurisée ou une chaise instable et 20% ont déjà laissé des meubles ou des objets pouvant servir de marchepied sous des fenêtres ou sur un balcon. Pour expliquer ces comportements, les sondés évoquent la facilité (66 %), l’habitude (65 %), l’inattention (57%), le manque de temps (47 %) et le manque de danger perçu (44 %).

Sécuriser la maison

Au quotidien, des petits gestes permettent de sécuriser les principales pièces de la maison comme le rappelle Axa Prévention. Ainsi, pensez à installer des barrières de sécurité en haut et en bas des escaliers, jusqu’à ce que l’enfant sache les emprunter seul en toute sécurité. Attention au risque de défenestration, pour éviter le drame, ne laissez jamais seul un enfant dans une pièce avec une fenêtre ouverte et ne placez jamais sous une fenêtre un meuble que l’enfant pourrait escalader.

Dans la cuisine, n’oubliez pas de chausser les enfants avec des chaussures antidérapantes pour éviter les chutes. Veillez à toujours refermer rapidement après usage la porte du lave-vaisselle et rangez toujours les couteaux et les fourchettes pointes en bas. Dans la salle de bain, attention aussi aux chutes. Dans la baignoire ou la douche, vous pouvez installer un revêtement antidérapant. Enfin, dans le jardin, vous devez toujours surveiller les enfants pendant qu’ils jouent (balançoire, toboggan, etc). Rangez les outils de jardinage et coupez les branches basses des arbres pour éviter que les enfants y grimpent.

Ce contenu peut également vous intéresser :