Confinement : les restaurateurs réclament une visibilité sur l'avenir

Jusqu'à quand les restaurants vont-ils rester fermés ? Depuis bientôt trois semaines, La Rochelle (Charente-Maritime) est une ville quasi à l'arrêt sans ses restaurants, ses terrasses et ses clients. La situation est désespérante pour Julien Gilbert, gérant du restaurant Les 4 Sergents. Loin de ses cuisines, la tête dans ses papiers, il attend impatiemment un calendrier pour savoir quand il pourra rouvrir et recruter. "On est dans le flou total, on embauche des saisonniers, des CDD, c'est plein de contrats pour toute la période de fêtes. Là, aujourd'hui, on ne les embauche pas", déplore-t-il. La crainte d'une catastrophe économique David Séheux, vice-président des restaurateurs à l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH) Charente-Maritime, craint une catastrophe économique pour le secteur si l'activité ne reprend pas d'ici la fin de l'hiver. "Un restaurant, c'n’est pas une structure qui peut travailler que six mois par an, ça ne suffit pas, les crédits courent toute l'année", avance-t-il. Le gouvernement doit faire de nouvelles annonces la semaine du 23 novembre.