Confinement : les règles en Italie sont-elles suffisantes ?

Le confinement en Italie a été prolongé pour endiguer le coronavirus, mais sur place, on se dit que les mesures prises depuis 11 jours le vendredi 20 mars risquent de ne pas suffire. "Les rues, les villes italiennes sont très calmes. Les Italiens suivent religieusement ces consignes de confinement. Il y a très peu de cas de gens qui ont cherché à rompre ce confinement", explique le journaliste Alban Mikoczy en direct de Rome. Fermer définitivement les transports "Et pourtant, ce confinement n’est pas assez dur. C’est ce que dit un médecin chef de Wuhan, qui a fait hier une conférence de presse à Milan où il intervient. Il a dit qu’il fallait fermer définitivement les transports, pour l’instant tant que la crise est là, et qu’il faut arrêter de se promener, même avec des soit-disant bon motifs, il faut limiter les déplacements pour rencontrer le moins de gens possibles", précise-t-il