Confinement: pourra-t-on aller se recueillir au cimetière pour le week-end de la Toussaint?

Salomé Vincendon
·1 min de lecture
Cimetière de Strasbourg le 30 octobre 2020 - PATRICK HERTZOG / AFP
Cimetière de Strasbourg le 30 octobre 2020 - PATRICK HERTZOG / AFP

Le reconfinement national est entré en vigueur jeudi soir à minuit, afin d'endiguer la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 en France. Les déplacements sont donc limités à quelques jours de la Toussaint, fête catholique lors de laquelle il est d'usage d'aller fleurir les tombes de ses proches disparus.

Afin que ce recueillement puisse se faire, les cimetières "demeureront ouverts" ce week-end, a annoncé Emmanuel Macron lors de son allocution mercredi soir.

Une tolérance uniquement pour ce week-end

"Une tolérance sera appliquée pour les cérémonies prévues ce week-end de la Toussaint ainsi que pour des déplacements dans les cimetières et les commerces de fleurs", a précisé le Premier ministre Jean Castex jeudi soir. La limite du kilomètre imposée pendant le confinement ne sera donc pas prise en compte.

Interrogée à ce sujet ce vendredi matin sur BFMTV, la porte-parole du ministère de l'Intérieur Camille Chaize a ajouté que pour aller fleurir la tombe d'un défunt, il faudra "cocher la case de motif familial impérieux", sur l'attestation de sortie permettant de se déplacer.

En revanche, "à compter de lundi ce ne sera plus possible, sauf si le cimetière se situe vraiment à proximité immédiate de chez vous", dans le rayon d'un kilomètre dans lequel il est permis de se déplacer jusqu'au 1er décembre, explique-t-elle.

Article original publié sur BFMTV.com