Confinement : peut-on exposer les enfants davantage aux écrans ?

·1 min de lecture

Le temps est gris et la pluie font leur grand retour en ce mois de novembre, tout comme le confinement dû au coronavirus. Bien que les enfants puissent cette fois-ci rejoindre les bancs de l'école, il est difficile de les occuper à la maison, le mercredi ou le week-end, alors que les déplacements sont limités. Alors, généralement, on se tourne vers la télévision, les smartphones et les tablettes. Mais faut-il vraiment laisser les enfants regarder plus les écrans pendant le confinement ? Le pédopsychiatre Louis Vera, co-auteur de l'ouvrage Tous précoces, tous hyperactifs... vraiment ?, était l'invité de Mélanie Gomez et Jimmy Mohamed dans Sans rendez-vous sur Europe 1.

"Je joue à Mario Kart avec mon fils le week-end, on s'éclate !"

"J'aurais tendance à dire 'le week-end pourquoi pas un peu plus d'écrans, mais de façon contrôlée'", expose le spécialiste. Il préconise ainsi de partager avec l'enfant ce temps d'écran, en jouant à un jeu vidéo avec lui par exemple. "Moi je joue à Mario Kart avec mon fils le week-end, on s'éclate !", confie-t-il à Mélanie Gomez.

Le temps d'écran doit ainsi être règlementé, et pour ce faire, il peut être négocié. On va alors autoriser l'enfant à passer un peu de temps devant l'écran en échange d'une activité plus stimulante pour lui. "Ce que j'avais proposé à mon fils pendant le premier confinement, c'était de lire un livre par semaine pour pouvoir avoir le droit de faire un peu plus d'écran le week-end", explique-t-il. 

Surveiller ce qu'ils regarden...


Lire la suite sur Europe1