Confinement : moins de TGV en circulation

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Jean-Baptiste Djebbari a demandé à la SNCF de maintenir son plan de transport pour le mois d'avril.
Jean-Baptiste Djebbari a demandé à la SNCF de maintenir son plan de transport pour le mois d'avril.

Qui dit interdiction de déplacements interrégionaux dit forcément baisse de fréquentation dans les transports longue distance. Jean-Baptiste Djebbari a annoncé vendredi 2 avril sur Europe 1 que la SNCF allait maintenir un plan de transports pour les semaines à venir, avec 6 TGV sur 10, notamment pour permettre aux voyageurs de se déplacer pour motifs impérieux (travail ou assistance à un proche). « Il y aura moins de TGV [?], mais il y aura des TGV quand même pour les motifs dérogatoires », a-t-il confirmé.

« Il y a beaucoup moins de trafic. On a 65 % de réservations en moins en avril à la SNCF », a aussi expliqué le ministre délégué aux Transports, ajoutant que le flux de trains pourra toujours être ajusté par la suite. « J'ai demandé à la SNCF pour l'instant de maintenir son plan de transport et, au cours de la semaine prochaine, nous verrons, en fonction de la réalité des déplacements, l'ajustement. Mais ce sera un ajustement à la baisse. »

Tolérance sur les déplacements pour le week-end de Pâques

Depuis le lundi 29 mars, la SNCF avait déjà réduit la cadence de ses TGV et de ses trains Ouigo face aux restrictions de déplacements imposées, à ce moment-là, dans 19 départements à risque. Ce plan de transports (de 6 TGV sur 10 en moyenne) est désormais étendu à tout le territoire.

À LIRE AUSSISNCF : une crise partie pour durer

En revanche, comme le gouvernement a décidé d'accorder une tolérance aux Français pour le week-end de Pâques, tous les trains prévus [...] Lire la suite