Confinement : un médecin appelle à "davantage de pédagogie" avant d'infliger des amendes pour non-respect de l'isolement

franceinfo
·1 min de lecture

Il faut "davantage de pédagogie" pour faire respecter le confinement, avance Bruno Grandbastien, médecin et président de la Société française d’hygiène hospitalière, jeudi 19 novembre sur franceinfo. "Les soignants, les médecins dans les hôpitaux, dans les établissements ont besoin que l'ensemble de la nation respecte les règles", poursuit le médecin hygieniste.

Des députés de la majorité proposent d’infliger une très forte amende aux personnes, testées positives au Covid-19 ou cas contact, qui ne respecteraient pas l'isolement. Bruno Grandbastien propose de "responsabiliser l'ensemble des acteurs", et de changer les messages de sensibilisation jugés parfois trop anxiogènes afin de "donner une image valorisante" du respect des mesures sanitaires. Pour le président de la Société française d’hygiène hospitalière, il faut insister sur le fait "qu'on se protège et que, surtout, on protège les autres autour de soi".

franceinfo : On évoque une amende de 10 000 euros en cas de non-respect de l'isolement quand on est malade du Covid-19. C'est une solution, selon vous pour lutter contre la propagation du virus ?

Bruno Grandbastien : Ça fait partie du panel des mesures qui sont proposées dans plusieurs pays. Mais on a clairement besoin aujourd'hui de davantage de pédagogie. Les soignants, les médecins dans les hôpitaux, dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi