Confinement : l'offre de transports va être réduite très prochainement à Paris et à Marseille pour s'adapter à la baisse de la fréquentation

franceinfo
·1 min de lecture

L'offre des métros va être réduite très prochainement en Île-de-France et à Marseille pour s'adapter à la baisse de la fréquentation liée aux mesures de confinement, selon les informations recueillies mardi 3 novembre par franceinfo.

>> Suivez l'évolution des mesures sanitaires sur le Covid-19 dans notre direct.

En Île-de-France, la fréquentation est actuellement à 100% en journée, mais à seulement 50% après 21 heures. Pendant le premier confinement, l’offre avait été réduite à 30%. Depuis la rentrée de septembre, la RATP affichait environ deux tiers de fréquentation. Un chiffre assez stable en septembre et octobre. Fin mars et début avril, la fréquentation était tombée à seulement 5%, au plus fort du premier confinement.

Fréquentation en baisse depuis le week-end

La fréquentation des métros/trams correspond à environ un tiers de celle de novembre 2019, selon les chiffres observés lundi par la RATP. Dans le détail, 50% de la fréquentation a lieu à l’heure de pointe, entre 6 heures et 8 heure, 30% pendant la journée et entre 15% et 20% après 22 heures.

À Marseille, la Régie des transports métropolitains a constaté une chute de moitié de sa fréquentation, lors du premier week-end de confinement (par rapport aux mêmes journées de l'an dernier). La (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi