Confinement du littoral des Alpes-Maritimes le week-end : ce qu'il faut retenir des mesures annoncées pour lutter contre la propagation du Covid-19

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Depuis le début de la crise sanitaire, la piste de confinements locaux en France métropolitaine avait toujours été écartée. Force est de constater que les autorités ont changé d'avis. Le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez, a annoncé lundi 22 février des mesures de confinement pour les deux prochains week-ends dans les communes du littoral du département, afin de lutter contre la propagation du Covid-19 et notamment celle du variant anglais du virus, particulièrement contagieux.

>> Covid-19 : les dernières informations dans notre Direct

L'annonce de ces nouvelles restrictions intervient alors que le taux d'incidence dans ce département est de 588 pour 100 000 habitants, soit un chiffre trois fois supérieur à la moyenne nationale, selon le directeur de l'Agence régionale de santé de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Voici ce qu'il faut savoir sur ces nouvelles mesures.

L'"aire urbaine littorale" confinée le week-end

"La situation épidémique actuelle impose une restriction des déplacements, et donc un confinement partiel." Pendant deux semaines à compter du vendredi 26 février, un confinement sera mis en place du vendredi à 18 heures jusqu'au lundi à 6 heures, dans une zone s'étendant de Théoule-sur-Mer à Menton, soit "l'aire urbaine littorale", a fait savoir le préfet, ajoutant que cette zone concentre "près de 90% de la population du département."

Le cadre de ce nouveau confinement "sera celui que nous avons connu" en mars. Il sera possible de sortir à condition (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi