Confinement : les librairies se lancent dans le "click and collect" pour sauver leur activité

Atelier des modules
·1 min de lecture

On appelle ça le "click and collect" : le client commande un polar, un roman ou un manuel scolaire directement sur le site de la librairie et vient le chercher à l'entrée du magasin. Face aux fermetures administratives, les commerces non alimentaires ont trouvé la parade. Depuis le premier week-end de ce nouveau confinement, les commandes en ligne ont explosé dans plusieurs villes de France. Les affiches de click and collect ont fleuri un peu partout dans les rues de La Rochelle.

C'est dommage que le tabac soit plus important que la connaissance. Les tabacs sont ouverts mais pas les librairies.

Une cliente marseillaise

Avec une cinquantaine de commandes par jour, cette librairie marseillaise parvient tout juste la tête de l'eau : le commerce effectue à peine 8 à 10% de son chiffre d'affaire quotidien habituel. Les librairies comptent donc sur la solidarité et le soutien des clients pour acheter en ligne. Car contrairement au premier confinement, les boutiques vont recevoir les nouveautés des éditeurs qui poursuivent les livraisons.

Le soutien d'Anne Hidalgo aux librairies indépendantes

À Paris, la maire Anne Hidalgo a lancé un appel aux Parisiens pour qu'ils continuent (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi