Confinement : la "liberté de créer et d'innover" a permis à 90% des directeurs d'école à Paris de "répondre aux besoins", selon une étude

franceinfo
Franceinfo

La "liberté de créer et d'innover" a permis à 90% des directeurs d'école à Paris de "répondre aux besoins des élèves et des enseignants" pendant le confinement, explique le chercheur Georges Fotinos, ancien chargé d'inspection générale à l'Éducation nationale, qui publie vendredi 19 juin avec le psychiatre José Mario Horenstein une enquête sur le moral des directeurs d'école à Paris. Cette étude, réalisée à la demande de la banque mutualiste des enseignants et de la fonction publique Casden et révélée par Le Parisien, a été menée du 28 mai au 11 juin auprès de l'ensemble des écoles de Paris. Près de la moitié des directeurs d'école y a répondu (46,5%).

Les directeurs interrogés "ont imaginé et répondu à des situations qui n'existaient pas et ils s'en sont très bien tirés", souligne Georges Fotinos. "Il y a quelque chose de nouveau qui est sorti" de cette crise "et il ne faut surtout pas que ça retombe", estime-t-il. Le chercheur met toutefois en garde sur le niveau d'anxiété "important" des professionnels. "Avec ces fragilités psychologiques, c'est aussi la stabilité de l'école qui est en jeu."

franceinfo : Le premier constat de votre enquête, c'est cette forte anxiété des directeurs d'école ?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Georges Fotinos : Oui, la moitié des directeurs d'école ont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

À lire aussi