Confinement : des jeunes ont dormi dans des caves pour éviter de contaminer leur famille

·1 min de lecture
Pendant le premier confinement, des familles entières étaient paniquées à l’idée de rester confiné dans des espaces exigus. Dans les quartiers HLM où la densité est forte, des gamins se sont installés dans des caves.

Dans le quartier des Sablons, des jeunes ont choisi de dormir dans des caves par peur de propager le Covid-19.

Pendant le premier confinement, des familles entières étaient paniquées à l’idée de rester confiné dans des espaces exigus. Dans les quartiers HLM où la densité est forte, des gamins se sont installés dans des caves.

“Ils ne voyaient pas où était le problème. Ils préféraient ça que de rester enfermés à plusieurs dans un appartement”, se souvient Pascal Laillet dans Ouest France. Touché par leur sort, le directeur du Théâtre de la Bertoche a décidé de sortir un groupe de jeunes de cette terrible situation. Selon le quotidien régional, il leur a proposé de les emmener vivre quelques semaines sur une exploitation maraîchère où ils ont pu dresser des tentes de camping.

Des jeunes fans de la vie à la campagne

En échange d’un coup de main, l’agriculteur fournissait les repas et le terrain. Bien que les conditions étaient rudes avec par exemple des toilettes sèches et une douche externe pour se laver, les jeunes gens, tous âgés entre 16 et 20 ans, se sont passionnés pour la vie à la campagne.

Le soir, c’était souvent barbecue, une vraie bouffée d’air se remémore Pascal Laillet : "C’était un peu un territoire d’utopie, avec des mômes de quartier confrontés au monde rural. Ils y ont pris du plaisir, j’ai trouvé ça génial".

Ce contenu peut également vous intéresser :