Confinement : la lassitude des commerçants qui devront baisser le rideau

Après une nuit d'angoisse suite à l'annonce du reconfinement de 16 départements, les coiffeurs, pourront continuer à recevoir leurs clients. Les autres commerces dits non-essentiels devront, quant à eux, baisser le rideau. Une fleuriste, rencontrée par France 3, a été prise de court : elle n'a plus que quelques heures pour vendre ses fleurs. "De fermer comme ça, du jour au lendemain, on vous dit ça hier soir pour ce soir, ils ne nous laissent même pas le week-end pour qu'on écoule un peu de marchandise (...). Tout ce que j'ai, je vais le jeter", déplore-t-elle. Les librairies et les magasins de disques ouverts Au total, 110 000 boutiques sont concernées dans les 16 départements confinés. Les rayons non-essentiels dans les grandes surfaces devront de nouveau fermer comme en novembre dernier. Les librairies et les magasins de disques, désormais classés comme commerces essentiels, pourront quant à eux rester ouverts cette fois-ci.