Confinement: l'appli Tinkovu permet aux couples à distance de garder le lien

Mathilde Pereira Karsenti
·Journaliste rédactrice au service Culture
·1 min de lecture
"Tinkovu" pensée et créée par Colin Verdier en juillet 2019, offre à ses utilisateurs la possibilité d'envoyer diverses Tinks (notifications) à son partenaire pour lui signifier que l'on pense à lui. (Photo: CAPTURE D'ÉCRAN / https://tinkovu.com/)
"Tinkovu" pensée et créée par Colin Verdier en juillet 2019, offre à ses utilisateurs la possibilité d'envoyer diverses Tinks (notifications) à son partenaire pour lui signifier que l'on pense à lui. (Photo: CAPTURE D'ÉCRAN / https://tinkovu.com/)

COUPLE - Ce deuxième confinement apparait comme un défi pour les couples à distance. Que la relation soit récente ou que l’un des partenaires soit en mission à l’étranger, la situation sanitaire actuelle et les confinements empêchent les couples de se voir autant qu’ils le souhaitent. En juillet 2019, Colin Verdier, étudiant français de 22 ans passionné de développement web, a eu l’idée de créer une application permettant aux partenaires de se faire savoir qu’ils pensent à l’autre d’une manière originale. Ils sont aujourd’hui plus de 15.000 à l’utiliser.

En France, plus de 10% des couples souhaitaient prendre leurs distances à la fin du premier confinement, selon une enquête Ifop. Pour d’autres, continuer à se voir est un vrai challenge à l’image des couples binationaux comme Zack et Morgane qui s’étaient confiés au HuffPost LIFE en août dernier: la fermeture des frontières les avait empêchés de se voir durant une période considérable.

Cette appli tombe donc à pic en cette période de reconfinement, surtout quand les appels, les FaceTime, les messages vocaux ou les snaps ne suffisent pas toujours à rendre la relation heureuse.

“On n’a pas toujours des choses à se dire”

Interrogé par Le HuffPost, Colin Verdier, explique qu’il n’a bénéficié “d’aucune aide pour développer son application”. L’idée de “Tinkovu” lui est venue d’un problème rencontré dans son propre couple. “Mon copain et moi habitons à 100km de distance. On était en juillet 2019 et je m’apprêtais à partir en vacances pendant un mois en ao&u...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.