Confinement : l’exode des citadins

C’est un réflexe adopté par de nombreux citadins depuis les annonces du président de la République Emmanuel Macron mercredi 31 mars. Plutôt que de vivre le confinement en Île-de-France, un voyageur a pris l’avion pour vivre cette période difficile dans un lieu plus agréable à ses yeux. Il a opté pour la Corse. "On respire quand même plus à Bastia qu’à Paris où on se sent beaucoup plus oppressé", juge-t-il. Un coup de pouce pour les commerçants locaux Les très nombreux citadins ayant choisi de partira comptent bien profiter du grand air, même si cela ne durera que quelques jours pour certains. Leur arrivée dans les régions a également un impact direct sur l’économie des zones où ils se rendent. Les commerçants se réjouissent de leur venue. "Ils nous font consommer donc on est plutôt content de les accueillir", confie l’un d’entre eux situé à Frazé (Eure-et-Loir).