Confinement : les jeunes en foyer sont "cantonnés à des espaces de vie extrêmement restreints", alerte le directeur d'un foyer des Apprentis d'Auteuil

franceinfo
·1 min de lecture

Ce deuxième confinement est vécu difficilement par les jeunes accueillis dans les foyers car ils sont "cantonnés à des espaces de vie extrêmement restreints", a expliqué Olivier Duplan, directeur d’un foyer de la Fondation des Apprentis d’Auteuil dans le Maine-et-Loire, invité de franceinfo vendredi 20 novembre. "Ce qui reste aujourd'hui compliqué c'est le lien social", a-t-il ajouté. Pour les lycéens, des problèmes se posent aussi pour suivre les cours à distance. "Ils ont besoin de tablettes ou d'ordinateurs. Mais aujourd'hui, on a un ou deux ordinateurs par structure et c'est très largement insuffisant", a regretté Olivier Duplan.

franceinfo : Quelles sont les difficultés rencontrées par les jeunes dans les foyers pour ce deuxième confinement ?

Olivier Duplan : La difficulté est de deux ordres. La première c'est la peur des jeunes par rapport à la maladie, pas tant pour eux mais pour leurs proches et pour leur famille. Et puis l'absence de lien social. À la différence du premier confinement, les jeunes ont encore le droit, avec des mesures barrières sanitaires renforcées, d'avoir des liens avec leur famille quand ils ont le droit de les voir. Ils peuvent au moins vérifier l'état de santé de leurs proches, et c'est extrêmement important.

Ce qui reste aujourd'hui compliqué c'est le lien social. Et plus ils sont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi