Confinement ou non, Jean-Michel Blanquer assure que "la situation permet la continuité scolaire"

Salomé Vincendon
·1 min de lecture
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer à l'Assemblée nationale à Paris le 19 janvier 2021  - STEPHANE DE SAKUTIN © 2019 AFP
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer à l'Assemblée nationale à Paris le 19 janvier 2021 - STEPHANE DE SAKUTIN © 2019 AFP

"La situation permet la continuité scolaire." Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a répondu aux questions du Journal Du Dimanche sur la possibilité d'un retour à l'enseignement en distanciel, alors que la propagation du Covid-19 continue, et qu'un troisième confinement est sérieusement envisagé.

"Sur plusieurs milliers de tests réalisés au sein de l'Éducation nationale, nous avons aujourd'hui le même taux de positivité qu'en décembre. La situation permet donc la continuité scolaire, mais nous sommes vigilants", a-t-il déclaré.

"Nous avons des critères qui peuvent être durcis"

Il explique préférer les modalités d'enseignement mises en place en novembre "d'autant que nous constatons a posteriori que notre stratégie a fonctionné". L'enseignement en présentiel dans les établissements scolaires, s'il a été plusieurs fois pointé du doigt par les médecins, est globalement encouragé par les enseignants, qui craignent le décrochage scolaire.

371 classes sont actuellement fermées en France, et 10.003 élèves ont été testés positifs dans les sept derniers jours, selon le dernier point publié par le ministère de l'Éducation vendredi. Avec l'arrivée du variant britannique, plus contagieux, la crainte est que plus d'élèves soient touchés par le virus.

En cas de montée épidémique trop forte dans les établissements scolaires, "nous avons des critères qui peuvent être durcis, et des autorités sanitaires qui évaluent au cas par cas les situation", assure Jean-Michel Blanquer. Le ministère a déjà annoncé cette semaine que le bac se tiendrait pour l'essentiel en contrôle continu, compte tenu de la diffusion du Covid-19 et des projections pour les prochains mois.

Article original publié sur BFMTV.com