Confinement : "J'aurais préféré que le Black Friday soit annulé", déplore le président de la Confédération des commerçants de France

franceinfo
·1 min de lecture

"J'aurais préféré que le Black Friday soit annulé", réagit sur franceinfo Francis Palombi, le président de la Confédération des commerçants de France, alors que le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, demande un report de cette opération de réductions massives de prix. "On en est à un stade d'épuisement économique et moral", poursuit-il, expliquant que les commerçants souhaitent "une réouverture des magasins, au plus tard, le 27 novembre".

>> Pourquoi le déconfinement à venir ne ressemblera pas à celui du mois de mai

Alors que le gouvernement avait précédemment évoqué une réouverture envisageable, selon la situation sanitaire, à compter du 1er décembre, le président de la Confédération des commerçants de France explique que le dernier week-end de novembre est "essentiel" pour les commerçants, à un mois de Noël. Francis Palombi précise que les "propositions des commerçants sont cohérentes" puisqu'ils sont prêts à "renforcer les mesures sanitaires".

Si d'aventure nous ne rouvrons pas le 27 septembre, on va vers des faillites en cascade.

Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France

à franceinfo

"Les commerçants sont les grandes victimes du Covid-19 en terme de fermeture des magasins", explique-t-il, tout en saluant "les aides conséquentes" du gouvernement. "Nous demandons également au gouvernement de lancer une grande campagne publicitaire, supportée par l'État, pour (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi