Confinement : des habitants de l'Eure surpris mais résignés

Les habitants d'Évreux, dans l'Eure, ne s'attendaient pas à devoir être reconfinés pour quatre semaines. La mesure entrera en vigueur vendredi 19 mars au soir. "Ce qui est un peu dommage, c'est que, comme on est voisin de l'Île-de-France, on en subit les conséquences", affirme un passant, qui s'est dit surpris par cette annonce. La possibilité de se déplacer dans un rayon de dix kilomètres autour de chez soi ne semble pas convenir pour certaines zones du département. "On n'est pas tous en ville, c'est très difficile, parce que dix kilomètres autour de soi, quand vous êtes à la campagne, ce n'est rien", confie une habitante. 70 % des lits de réanimation occupés par des patients Covid D'autres habitants trouvent que la mesure est trop tardive. L'hôpital d'Évreux, qui possède le seul service de réanimation pour tout le département de l'Eure, est proche de la saturation. 70 % des lits sont occupés par des patients atteints du Covid-19. De nombreuses opérations ont déjà été déprogrammées. De leur côté, les commerces dits non-essentiels s'apprêtent à fermer leurs portes pour quatre semaines.