Confinement : les grandes surfaces ferment leurs rayons non-essentiels

C’est une nouvelle mesure à laquelle les grandes surfaces vont devoir se plier d’ici mercredi 4 novembre. Supermarchés et hypermarchés sont obligés de réorganiser leurs rayons, voire de les bâcher car les achats de produits non-essentiels sont désormais interdits. Dans un supermarché de la métropole lilloise, tout le personnel s’active pour se mettre en conformité avec les nouvelles règles. "On n’a plus beaucoup de temps, on prépare tout", témoigne une salariée. Des rayons à réaménager Parmi les rayons concernés par une fermeture, on trouve le textile, la culture, les jouets, les fleurs et les meubles. Cette nouvelle mesure intervient après la grogne des commerçants forcés de fermer leurs portes et qui s’estiment par conséquent lésés. "Les petits commerçants sont en difficulté, je peux comprendre leur rage. Par contre, on reste quand même concurrencés par de grosses enseignes comme Amazon", déplore Sébastien Leclercq, responsable non-alimentaires d’Auchan Faches-Thumesnil (Nord).