Confinement: Gérard Larcher pour une reprise des messes, dans le respect des "conditions sanitaires"

Mélanie Rostagnat avec AFP
·1 min de lecture

Pour le président du Sénat, la mise en garde du ministère de l'Intérieur à l'égard des rassemblements de fidèles catholiques "n'est pas la bonne réponse".

La colère gronde chez les catholiques qui sont nombreux à réclamer la réouverture des églises. Alors que plusieurs rassemblement étaient organisés ce week-end notamment à Paris et à Nantes, le président du Sénat s'est également prononcé pour une reprise des messes, dans le respect des "conditions sanitaires".

"On est là sur une liberté fondamentale et le gouvernement doit y être attentif", a déclaré Gérard Larcher, invité ce dimanche du Grand Jury de RTL-Le Figaro-LCI, appelant "au dialogue qui doit commencer demain entre les cultes et l'exécutif".

Les messes doivent-elles reprendre? "A la condition que les conditions sanitaires soient respectées" dans les églises, plaide le président du Sénat.

L'interdiction des cérémonies religieuses "doit être revue"

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin doit recevoir lundi les représentants des principaux cultes

Le Conseil d'Etat a maintenu il y a une semaine l'interdiction des cérémonies religieuses avec un large public, telles que la messe dominicale. Le président du Sénat "souhaite que cette position soit revue" car "nous arrivons en effet dans un temps important notamment pour la communauté chrétienne", l'Avent.

Quant à la mise en garde du ministère de l'Intérieur, qui n'hésitera pas à "envoyer les policiers et gendarmes verbaliser", en cas "d'acte répété" et "manifestement contraire aux lois de la République", les catholiques qui manifesteraient pour la réouverture des messes, l'élu des Yvelines a jugé que ce n'est pas la bonne "réponse" à des fidèles "qui expriment leur attente".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :