Confinement : généraliser le couvre-feu à 18 heures est une "erreur", pour la présidente des Pays-de-la-Loire

Julie Urbach
·1 min de lecture

ÉPIDÉMIE - “Si la mesure s’entend parfaitement dans les territoires où le taux d’incidence du virus est très élevé, elle ne se justifie pas là où il est le plus faible”, estime Christelle Morançais.

Elle avait déjà haussé le ton pour demander un déconfinement plus rapide dans sa région, à la suite du premier confinement. Ce jeudi soir, la présidente des Pays-de-la-Loire (LR) Christelle Morançais s’est de nouveau montrée très critique quant au choix du gouvernement d’avancer le couvre-feu sur tout le pays. « La généralisation du couvre-feu à 18 heures est une erreur, écrit-elle. Si la mesure s’entend parfaitement dans les territoires où le taux d’incidence du virus est très élevé, elle ne se justifie pas là où il est le plus faible. »

D’après les derniers chiffres communiqués par l’ARS, le taux d’incidence, en forte hausse dans la région ces derniers jours, a atteint 108,3 cas pour 100.000 habitants (il était de 187,7 mercredi en France). Christelle Morançais, qui redoute des conséquences « terribles pour l’économie », estime par (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Tour de vis à la cantine, fini le sport en intérieur… Ce qui change dans les écoles
Coronavirus : La vaccination sera ouverture lundi pour les personnes présentant des pathologies à « haut risque », annonce Jean Castex
Coronavirus : Jean Castex annonce la généralisation du couvre-feu à 18h

Ce contenu pourrait également vous intéresser :